Une fois n’est pas coutume,

rigolons un peu.

Le narrateur décide un beau jour de s’installer dans sa salle de bain. Edmondsson, sa compagne, s’accommode tant bien que mal de cet aménagement.

Un livre vraiment très drôle, (à mon avis), tant par les situations que par la manière, très détachée, de les raconter.

« 4) Un matin, j’ai arraché la corde à linge. J’ai vidé tous les placards, débarrassé les étagères. Ayant entassé les produits de toilette dans un grand sac poubelle, j’ai commencé à déménager une partie de ma bibliothèque. Lorsque Edmondsson rentra, je l’accueillis un livre à la main, allongé, les pieds croisés sur le robinet.

5) Edmondsson a fini par avertir mes parents.

6) Maman m’apporta des gâteaux. Assise sur le bidet, le carton grand ouvert posé entre ses jambes, elle disposait les pâtisseries dans une assiette à soupe. (…) »

Jean-Philippe Toussaint, ‘La Salle de bain’ – R TOU. Pour ceux qui ont aimé cet humour et son écriture, ‘Monsieur’, et le très beau et très raffiné ‘Faire l’amour’ (ambiance ‘Lost in Translation’)
(BF)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

20 + un =