Livre et film

Comme on a une nouvelle rubrique « Heu …mouais », j’en profite pour lancer un petit débat à propos des adaptations cinématographiques des livres.
Voilà mon problème : après avoir lu « American psycho » de Bret Easton Ellis, un roman américain dans le cadre de notre expo, je me suis dit que ce serait une bonne idée, vu que BF avait commandé le DVD qui en était tiré, de regarder le film.
Alors me voilà devant ma télé, confortablement installée, avec un a priori plutôt favorable quant à ce que je vais visionner, et vous savez comme je suis difficile ! Car oui, j’ai bien aimé ce livre et j’étais curieuse de savoir comment le réalisateur l’avait compris et adapté, surtout la fin qui reste très énigmatique. Et là, l’horreur totale : l’acteur choisi ne correspond pas du tout à ce que j’avais imaginé, le réalisateur s’attarde sur des scènes qui pour moi étaient secondaires, passe trop vite sur ce qui me semblait important, etc., etc… Alors je commence à râler comme je sais si bien le faire, puis je me raisonne : je ne suis pas cinéaste. Je lutte un moment, j’essaie de rentrer dans l’histoire, de trouver des points positifs (c’est vrai que l’environnement de Pat Bateman avec son culte de la réussite et du matérialisme me parle un peu plus) et puis pof ! je m’endors ! c’est le générique de fin qui passait en boucle qui m’a réveillée…
Résultat : je ne sais pas si le film aurait pu éclairer ma lanterne pour comprendre la fin, et je n’ai plus aucune envie de le savoir, j’ai passé une soirée pourrie et en plus BF s’est moquée de moi le lendemain quand je lui ai dit que je m’étais endormie tellement je me suis ennuyée.
Alors je vous le demande, chers lecteurs, faut-il lire le livre avant de voir le film ou l’inverse ? Cette question me turlupine tellement que ça fait maintenant une bonne semaine que je tourne autour du DVD de « On achève bien les chevaux » en me disant « si je le regarde, ça va pas correspondre à mon image du livre et je vais passer encore une soirée à bougonner, mais si je le regarde pas et que c’est l’exception qui confirme la règle et que je passe à côté d’un chef d’oeuvre ? » Que dois-je faire ?
Heureusement je n’ai pas lu les livres dont les adaptations, Une histoire de famille et Appaloosa, doivent passer au Cinéma Saint Louis le vendredi 28 novembre à 20h pour clôturer notre expo ; donc, normalement je ne devrais pas tergiverser longtemps devant la porte pour savoir si je rentre ou pas. Et vous, vous ferez quoi le 28 ?
MB

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

1 commentaire

  • medamik dit :

    Commentaires de l’ancien blog :

    Lis la jaquette du DVD et regarde ton livre ? Comment ça c’est nul comme réponse ? Bon,je sens que tu veux une autre réponse. Qui élève le débat. Alors : en général, quand j’ai aimé un livre je regarde le film qui en est tiré, et quand j’ai aimé un film, je lis le livre. Question de curiosité, histoire aussi de revivre le même genre d’émotions. Souvent je préfère le livre. Par exemple… bon là j’ai pas d’exemple. Mais aussi parfois je trouve les deux très bien, comme « No country for old man ». Le mieux, à mon avis, c’est quand même de regarder le film comme si c’était juste un film, sans comparer, parce que un film et un livre c’est quand même pas du tout la même chose, le film est une vision particulière de l’oeuvre, donc il est réducteur, forcément. Donc on sait forcément que ce qu’on verra, c’est un choix, un parti-pris, une oeuvre à son tour originale.De toute façon tu t’endors devant un film, alors, il est où le problème ? Y a pas de quoi.
    Commentaire n°1 posté par BF le 19/11/2008 à 22h16

    Je me suis enfin décidée à regarder « On achève bien les chevaux ». J’ai trouvé ça plutôt bien à part (et oui l’esprit critique reprend le dessus) que le DVD ne propose pas de VO sous titrée. Même moi qui ne suis pas fan de la lecture sur écran, je trouve que pour le coup l’initiative eut été bienvenue parce que la voix de Jane Fonda est carrément horripilante. Mais à part ça, le film reste d’actualité même s’il a été réalisé dans les années 60. Ok, je le confesse : je me suis encore endormie.
    Commentaire n°2 posté par MB le 20/11/2008 à 08h04

    Et bien moi finalement le 28 je vais faire la garde-malade. Imprévu quand tu nous tiens… (on dirait pas mais je suis juste un peu amère là).
    Commentaire n°3 posté par BF le 28/11/2008 à 16h17

    Je sais, j’ajoute un commentaire à un message qui a 10 ans. Mais le sujet abordé est d’une actualité toujours brûlante. C’est pourquoi je me permets, sinon pensez bien. Alors voilà :faut-il regarder l’adaptation cinématographique d’un livre, avant sa lecture ? après ? jamais ?
    En ce qui me concerne, je procède comme suit : je regarde l’adaptation quand elle est meilleure que le livre et je lis le livre quand il est meilleur que l’adaptation, mais jamais l’inverse ! (c’est important) Oui me direz-vous, mais comment savoir que l’un est meilleur que l’autre ? Ah ah ! Il y a un truc très simple, que je vous révèle: il suffit de lire le bouquin et de visionner le film (dans l’ordre qui vous convient), puis de comparer les deux. Et là, vous êtes fixé et sûr de ne pas faire le mauvais choix. A votre service.
    Commentaire n°4 posté par Thomas Kekchozadir le 01/05/2009 à 10h48

    Merci d’avoir fait avancer le schmilblick
    Réponse de la Médiathèque Amikuze le 02/05/2009 à 10h24

Leave a Comment

5 × deux =