1 commentaire

  • medamik dit :

    Commentaires de l’ancien blog :

    Bonjour,
    je me permets de vous écrire pour vous signaler qu’une erreur s’est manifestement glissée dans votre blog, en date du 28 mars dernier. De toute évidence, il s’agit d’un début de phrase, où il est question d’une page de livre et de pluie qui détrempe. L’amorce d’un poème ? J’en doute. D’un proverbe ? C’est probable. Toujours est-il que, en l’état, ça n’a ni queue ni tête. En tant que visiteur à l’avenir assidu de votre blog, je vous serai reconnaissant de veiller à ce que ce type d’étourderie ne se reproduise pas. Quand on s’apprête à se plonger dans la lecture d’une chronique élogieuse ou d’un billet d’humeur rafraîchissant (du genre : « il fait un temps à s’mettre une balle / bientôt on bosse en pyjama » – je frémis encore du rythme endiablé de ces deux octosyllabes) , c’est en effet assez frustrant, et désobligeant, de se casser les dents sur une maigre ébauche. Aussi, afin d’éviter pareille déconvenue à d’autres de vos malheureux lecteurs, vous conviendrez avec moi qu’il serait bienvenu de donner au plus vite une forme finie à cette phrase embryonnaire. Si l’inspiration venait à vous manquer, je vous soumets quelques suggestions qui pourraient vous tirer d’affaire :
    Une page de livre détrempée par la pluie…
    – ne fait pas l’automne
    – c’est moche / c’est mou
    – fait pleurer mon âme ! ô mélancolie !
    – c’est vraiment pas facile à tourner
    En espérant que ce message contribue à la bonne tenue de votre blog,
    Cordialement.
    Commentaire n°1 posté par poète à 16h00 le 01/05/2009 à 09h57

    Non, non, la phrase est bien finie.
    Comment ? ça ne veut rien dire ?
    Mais pourquoi faudrait-il que nos propos aient un sens ?
    Réponse de la Médiathèque Amikuze le 07/05/2009 à 22h09

    ah oui mais alors là, c’est la porte ouverte
    Commentaire n°2 posté par Poète à 16h00 le 08/05/2009 à 08h23

Leave a Comment

13 − douze =