Histoire de femme

1903, quelquepart au Canada, la nuit.
Mary Bolton, 19 ans, n’a qu’une très courte avance sur les deux hommes et les chiens qui la poursuivent. De fossé en fourré, elle finit par leur échapper en se réfugiant, sale, fatiguée, affamée, dans une église. C’est là que la veuve (c’est ainsi qu’elle sera nommée quasiment tout le long du roman), trouve la première personne qui l’aidera. Poursuivie par ses deux beaux-frères (on apprend très vite qu’elle est veuve pour la simple raison qu’elle a assassiné son mari), sa fuite la fera vivre dans des conditions extrêmes dans les montagnes et les fôrets canadiennes, sorte de cow-girl malgré elle (elle est issue d’un milieu aisé) ayant bien du mal à s’adapter à un environnement hostile. Son périple est émaillé de rencontres et de rebondissements, et même d’amour. A la croisée du western et du roman d’aventures à la Jack London, mais écrit par une femme et avec une femme pour personnage principal, voilà un roman prenant et vif, qui se lit avec un grand plaisir, écrit dans une langue simple et directe où brillent de petites touches poétiques. Le genre de roman que je vais offrir à ma maman pour son anniversaire.

La Veuve, Gil Adamson, R ADA
(BF)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

1 commentaire

  • medamik dit :

    Commentaire de l’ancien blog :

    Oups ! j’espère que vous ne comptiez pas faire une surprise à votre maman parce que, si elle lit ce blog, elle sera forcément au courant de ce qu’elle aura pour son anniversaire…
    Commentaire n°1 posté par Marie-Annick le 22/05/2009 à 23h15

Leave a Comment

4 × 5 =