Sukkwan Island

Jim, qu’une vie passée à courir les jupons a détourné de ses devoirs paternels, décide de renouer avec son fils de treize ans : il plaque son cabinet de dentiste et achète une île sauvage au sud de l’Alaska, où il veut passer une année en autarcie avec son fils, à vivre comme des Robinson, en se disant que l’exploit de survivre à  l’hiver va forcément les rapprocher.

Mais Jim n’est pas seulement un père en pointillé. C’est aussi un  pauvre type,  égocentrique, impulsif, dangereusement dépressif, et complètement à côté de la plaque. Autant dire que l’aventure tourne au vinaigre assez vite.

Voici une histoire vraiment horrible, vraiment terrible, où l’on suit  les errements, aux conséquences tragiques, d’un homme pitoyable. Une fois ouvert on ne lâche plus le livre, et l’ambiance dégagée est assez anxiogène. Avis aux amateurs…  BF

Sukkwan Island, David Vann, R VAN

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

un × 1 =