Nouvelle politique documentaire

Depuis 2002 (date de l’ouverture de la médiathèque), nous essayons de vous proposer des documents et des supports aussi variés que possible pour que chacun y trouve son compte : dvd, cd, romans, BD, documentaires, albums…
Or, il faut nous rendre à l’évidence, la plupart de ces documents ne vous intéresse pas. Oh, il est inutile de nier, nous avons longuement analysé les statistiques avant d’en arriver à cette douloureuse conclusion. Nous avions bien essayé d’éviter le pire l’été dernier (souvenez-vous de l’opération Laissez-les sortir) mais nos cris d’alarmes sont restés vains et les étagères continuent de crouler sous le poids de tous ces livres/cd/dvd que vous n’empruntez pas.
Doit-on en déduire que ce sont de mauvais livres/cd/dvd ? Non. Nous dirons plutôt qu’ils n’ont pas trouvé leur emprunteur et que nous nous sommes trompées en les achetant (vous noterez que nous avons l’humilité de le reconnaître car nous aurions tout aussi bien pu dire que c’est votre faute et que vous manquez de curiosité, mais non, nous en endossons l’entière responsabilité).
Forcément, cela nous a amenées à nous interroger sur nos pratiques professionnelles et à revoir nos critères de sélection. Que faut-il vous proposer ? le dernier livre dont on parle ? le blockbuster de l’année ? l’album du gagnant de l’émission de télé-réalité truc-chose ? ou au contraire miser sur des outsiders à la diffusion moins tapageuse ? vous parler de nos lectures ? vous faire partager nos coups de cœur ? Quel dilemme !! et quel mal de tête !
Jusqu’à aujourd’hui, nous avions privilégié la deuxième solution. La première aurait pu nous séduire mais comme ce sont des documents vers lesquels vous allez déjà de vous-mêmes, le résultat aurait été identique et notre fonds ne serait pas plus sorti. Après une grande discussion, nous avons finalement décidé à l’unanimité qu’il était plus judicieux de restreindre notre offre tout en accentuant sa promotion. Fini les documentaires sur tous les sujets, le théâtre, la musique classique ou le cinéma indien. Désormais, nous nous recentrons sur deux grands pôles :  la littérature américaine et les mangas. C’est tout. Le reste, hop, au pilon !
Nous venons d’achever le réaménagement des locaux et, à partir d’aujourd’hui, vous trouverez dans la zone Est (ex-marmothèque, espace jeunesse, BD, DVD et musique) tout ce qui concerne la bande dessinée japonaise et les animés. La zone Ouest (ex-fictions et documentaires) sera, elle, consacrée exclusivement aux romans américains. Logiquement, BF se charge de la zone Ouest, et moi-même de la zone Est.
Vous allez voir comme ça va être pratique maintenant : vous avez une question ? nous avons la réponse. Besoin d’un conseil ? nous sommes à votre entière disposition. Vous ne savez pas quoi lire ? nous avons plein d’idées. Si nous avions su, nous aurions opéré ce changement bien avant, c’est tellement plus simple de faire partager ses passions.
Nous espérons que vous apprécierez le nouveau visage de la médiathèque et que vous viendrez en nombre emprunter nos mangas et nos romans américains.
Comment ? vous n’aimez ni les mangas ni les romans américains ? ah oui, mais là, va falloir faire un effort sinon on va jamais s’en sortir…

MB

PS : Pour vous aider à vous repérer, voici le nouveau plan d’aménagement des locaux :

6 commentaires

Leave a Comment

cinq × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.