Incident de parcours

J’ai raté le film Les herbes folles d’Alain Resnais, que j’avais très envie d’aller voir, aussi quand je suis tombée sur L’incident, dans le bibliobus, le roman de Christian Gailly dont ce film a été tiré, je l’ai mis de côté. Ce que je n’aurais sans doute pas fait si je n’avais pas d’abord raté le film. Vous me suivez ?  Et alors c’est drôle parce que l’histoire du livre c’est un peu ça : une rencontre accidentelle, qui ne se serait jamais produite si un incident ne l’avait provoquée. Une femme (Marguerite Muir, comme la Madame Muir du film avec le fantôme), se fait voler son sac dans la rue. Un homme (Georges Palet, un peu étrange, renfermé sur un trouble secret), retrouve les papiers et les porte au commissariat. Madame Muir (dentiste, aviatrice amateur) lui téléphone pour le remercier de son geste, et à force d’arabesques et d’esquives, ces deux-là vont finir par se rencontrer. Variation sur le vol, scandée dans une langue virtuose et syncopée, avec des dialogues assez incroyables, limite surréalistes,  l’histoire finit (ou commence ?) dans un avion,  évidemment, laissant protagonistes et lecteur dans un délicieux suspens.  BF

L’incident / Christian Gailly, R GAI

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

2 commentaires

Leave a Comment

seize − 8 =