Le dernier dinosaure

Il est petit, il est teigneux et absolument irrésistible.  Son nom c’est Gon et c’est un bébé T-Rex doté d’une force incroyable. Il vit dans une grande forêt avec plein d’animaux pas préhistoriques du tout et il aime bien leur rappeler régulièrement que, malgré sa petite taille, le boss, c’est lui.  Il voit un ours, vlan, il l’assomme et s’en fait un lit douillet pour sa sieste. Il croise un lion, chlac, il l’attrape et s’en sert de destrier dans sa chasse au gnou. Il a un creux et hop, il s’installe dans un nid d’aiglon pour avoir droit à la becquée. C’est complètement barré et drôlissime à souhait. Pourtant quand on ouvre ce manga pour la première fois, on est plutôt frappé par le réalisme du dessin. En plus, il n’y a pas de texte (les bébêtes, ça cause pas). Alors on prend ça pour un documentaire ultra bien documenté. Et puis on découvre Gon avec son air sérieux et ses manières de tête brûlée, et là, on a comme un doute. C’est décalé, c’est réjouissant, et vraiment on ne s’ennuie pas. Vive Gon !

Gon / Masashi Tanaka (BDJ TAN), 7 tomes

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

1 commentaire

  • Alors je laisse un message parce que j’ai bien compris que tu en avais laissé un sur mon article exprès pour que j’en mette un sur le tien, et d’ailleurs je me dis qu’on devrait publier notre correspondance par mail, ça aurait un franc succès.

Leave a Comment

six + 19 =