Lectures

La Centrale : pas la prison, mais la confusion est voulue, à mon avis. Chinon, Flamanville, Tricastin : la centrale, c’est la centrale nucléaire, où le narrateur travaille comme intérimaire lorsque il y a un arrêt de tranche et qu’il faut contrôler et nettoyer le réacteur et la piscine. En équipe de trois pour limiter à quelques minutes le temps d’intervention et donc le temps d’exposition aux radiations. En dormant sur place, comme on peut, hôtel ou mobile-home, seul ou avec un copain. De place en place, pour un salaire à peine honnête. Tout tourne autour de ces imposantes tours réfrigérantes que l’on voit de très loin, et vers lesquelles converge une masse anonyme de travailleurs, une « chair à radiation » mobile et malléable,  perpétuellement renouvelée par les agences d’interim. Clinique, scientifique, la centrale se situe cependant du côté des humains, au plus près de leurs peurs et de leurs motivations à côtoyer le danger.  BF

La Centrale / Elisabeth Filhol, R FIL

Tönle, c’est un berger du plateau d’Asiago, à la frontière du royaume d’Italie et de l’Empire austro-hongrois.  Frontière qu’il franchit allégrement, en ces années précédant la Première Guerre Mondiale, parce que le berger est également contrebandier. Un jour il blesse un garde-frontière, et il est contraint à l’exil, parcourant une partie de l’Europe, franchissant à nouveau les frontières, mais revenant chaque hiver à sa maison, une chaumière sur le toit de laquelle pousse un cerisier.

La montagne, la beauté de la nature, la rigueur des hivers, la liberté, l’esprit d’indépendance, l’amour, les rapports des hommes entre eux,  l’absurdité de la guerre, il y a tout cela dans les livres de Mario Rigoni Stern (d’inspiration autobiographique), déposé délicatement, dans une langue simple, précise, poétique, touchante.

« Lire Mario Rigoni Stern, c’est s’abreuver à la beauté » a dit une critique. Voilà, c’est ça.  BF

Hommes, bois, abeillesEn attendant l’aube –  Histoire de Tönle / Mario Rigoni Stern, R RIG

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

dix + 13 =