Vous avez un mess@ge

C’est vif, c’est prenant, c’est romantique, c’est délicieux. Le genre de livre qui parle  à votre côté fleur bleue (oh, allez, vous aussi, vous aimez les histoires d’amour), mais ô surprise, sans guimauve. Quand souffle le vent du nord, c’est un peu « The Shop around the Corner », pas le pâlot remake avec Tom « Forrest » Hanks, mais LA comédie romantique, le jubilatoire film de Lubitsch : deux inconnus tombent amoureux par correspondance. Sauf que les deux personnages du roman ne se connaissent pas du tout dans la vraie vie  (alors qu’ils sont collègues et se détestent dans le film de Lubitsch) : une demande de résiliation d’abonnement envoyée par erreur à la boîte mail de Leo Leike par Emmi Rothner les entraîne rapidement dans une correspondance échevelée, pleine d’humour et… de suspense, et dont ils deviennent vite tous deux dépendants. Peut-on tomber amoureux en échangeant des mails ? J’ai ma petite idée sur la question, et je vous laisse découvrir ce qui va arriver à Leo et Emmi, en lisant leurs échanges épistolaires, dont il est difficile de décrocher (j’ai lu le livre d’une traite).   Même pas honte. BF

Quand souffle le vent du Nord / Daniel Glattauer, R GLA

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

2 commentaires

Leave a Comment

9 − sept =