Les dictateurs vieillissent mal

1949. Toute l’Europe est sous la coupe de l’Union Soviétique depuis que les Russes ont gagné la guerre. Les dirigeants nazis qui n’ont pas été éliminés par les troupes de Staline ont trouvé refuge aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs le cas de l’ancien Fürher, Adolf Hitler, qui vit désormais à New-York, avec sa charmante épouse, Eva. Aujourd’hui, il est invité à participer à un show télé : les américains vont découvrir le quotidien de celui qui, il y a quelques années encore, faisait trembler le monde.
Et là, je me demande si je continue mon résumé ou si je vous laisse la surprise. Allez, je ne dis rien de plus. Et surtout ne vous avisez pas de lire la quatrième de couverture, ça gâterait votre plaisir.

MB

Le dernier dimanche de M. le  chancelier Hitler / Jean-Pierre Andrevon (SF AND)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

4 commentaires

Leave a Comment

onze + 15 =