RomPol

« Rompol », c’est le roman policier version Fred Vargas. Après avoir été enthousiasmée à ses débuts par l’Homme à l’envers, l’Homme aux cercles bleus, puis Pars vite et reviens tard, (je lisais sa production au fur et à mesure), j’avais décroché après Dans les bois éternels : je ne suivais plus du tout le personnage d’Adamsberg, qui m’énervait franchement, j’avais l’impression que l’art de Vargas devenait comme un tic, comme un truc qu’elle avait trouvé et qu’elle réutilisait un peu mécaniquement, et son intrigue tarabiscotée m’avait laissée sur le côté de la route. Et là je viens de lire coup sur coup Un lieu incertain (le dernier) et Sous le vent de Neptune. Les polars de Vargas, c’est particulier : d’abord c’est pas vraiment du roman noir (ça finit plutôt bien pour les personnages, et il n’y a aucun arrière plan social ou politique, ou alors esquissé de manière très légère). Les ingrédients que l’on y trouve, c’est : une intrigue retorse, originale, souvent tirée par les cheveux, et à la limite du crédible ; des personnages eux aussi originaux, attachants, très fouillés, avec en tête le fameux commissaire Adamsberg, le « pelleteur de nuage », qui avance en suivant les méandres de sa réflexion,  alimentée par son intuition, son sens du détail et de la métaphore, qui saute du coq à l’âne en suivant des analogies subtiles. Rien de très concret en somme, ce qui déroute passablement ses collègues, très bien campés eux aussi.

Lire du Vargas, c’est  se plonger dans un univers particulier, sur lequel souffle souvent une réelle poésie, et passer un moment de lecture toujours très agréable.  On ne peut que saluer l’art de l’auteur, qui tient son lecteur en haleine du début à la fin, parvenant à lui faire avaler des histoires pleines de choses insensées, extravagantes et incroyables,  sans qu’il trouve à y redire. Et souvent il en redemande.   BF

Tous ses romans sont à la cote RP VAR

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

11 − 3 =