Sirop d’érable et dynamite

Wahou.

‘Scusez la poussière, mais je reviens de l’Ouest des States, des Canyonlands plus exactement. Quel périple ! Amoureux des grands espaces, de l’humour, de l’aventure et des personnages borderline, précipitez-vous sur les aventures du Gang de la Clef à Molette, ou l’association de quatre doux-dingues qui décident de sauver les espaces encore sauvages, et aussi somptueux que désertiques, de l’Utah et de l’Arizona, luttant contre les sites d’extraction de charbon et les chantiers d’autoroute à coups de dynamite et de sirop d’érable (il y a pas mal de canettes de bière et de joints aussi).  Le but ultime : faire sauter le barrage de Glen Canyon pour libérer le fleuve Colorado.

L’auteur, à choisir, préférait sûrement les cailloux et les rochers aux humains. Je caricature un peu mais l’idée c’est ça.  Un grand vent de liberté et d’aventure souffle sur ce roman contestataire et déjanté. Mais j’y retourne : il y a une suite ! BF

Le Gang de la clé à molette / Edward Abbey, R ABB

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

3 commentaires

  • Errecondo Jacques dit :

    Sautez tout de suite au deuxième : Le Retour du gang de la clef à molette (Hayduke lives!, 1989). La nostalgie hippie du premier ouvre la voie à une large reflexion sur les mécanismes de pillage de la nature et les

    • Errecondo Jacques dit :

      oops, comme on dit chez eux…
      Sautez tout de suite au deuxième : Le Retour du gang de la clef à molette (Hayduke lives!, 1989). La nostalgie hippie du premier ouvre la voie à une large reflexion sur les mécanismes de pillage de la nature et les possibilités d’actions individuelles

Leave a Comment

17 − 12 =