Room

            Je vais faire court  (ça vous fera des vacances) : je craignais le pire avec ce bouquin (récit d’une vie de séquestration par un enfant de 5 ans à qui c’est caché) et ben non.

Room, c’est bien, lisez-le.   BF

Room /Emma Donoghue – R DON

PS : le premier qui vote pour cet article il va avoir de mes nouvelles.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

4 commentaires

  • C. Concis dit :

    J’adore cet article ! Brillant

    • BF dit :

      N’est-ce pas. Merci beaucoup, ça m’a demandé un travail intellectuel épuisant, vous n’imaginez même pas. Heureusement que des gens de votre qualité viennent le souligner.
      PS : comment va ton chat ?

  • Horto Graff dit :

    J’ai du mal à saisir le sens de votre prose. Auriez-vous une traduction en français pour « à qui c’est caché ». D’avance, merci.

    • BF dit :

      Alors. (Excusez-moi, il faut que je relise ma production pour comprendre votre question).
      Donc. On pourrait traduire « à qui c’est caché » par « qui l’ignore » mais ça n’est guère mieux.J’ai essayé de faire une phrase concise et claire, mais c’est raté. Je suis désespérée.
      Bref. Ca veut dire que le gosse qui raconte l’histoire (au présent, en train de la vivre quoi), il est enfermé avec sa maman par un type, mais il sait pas qu’il est prisonnier, il croit que c’est la vie normale, vu que sa maman (qui est un peu wonder maman) lui dissimule l’atroce vérité. Voilà.
      PS : comment va ton chat ?

Leave a Comment

3 × deux =