Jalousies

2007 Si la jalousie

Expérience fondatrice de notre identité et de notre rapport à autrui, de la manière dont nous prenons (ou pas) notre place dans le monde, la jalousie est universellement partagée. Nécessaire au jeune enfant, car stimulante, elle doit être dépassée pour ne pas devenir mortifère. Le jaloux, davantage encore que désirer ce que possède l’autre, veut sa destruction, et passe son temps à vouloir nier son existence, à se construire « contre »,  à essayer d’être le seul.  Expérience douloureuse à vivre, à l’origine fraternelle, entre soeurs, vis-à-vis des parents, de la belle-mère…. elle sera ensuite amoureuse ou professionnelle, présente dans chacune de nos relations, à un degré plus ou moins fort et destructeur.

 

Comment se construit le jaloux ? Quelles peurs, quels liens dénaturés sont à l’oeuvre derrière ce sentiment ? Quel rapport au monde revèle-t-il ?

Cet ouvrage est passionnant à plus d’un titre : il puise dans les contes traditionnels (traversés d’un symbolisme et de figures universels) que l’on a ainsi plaisir à (re)découvrir, pour décrypter la jalousie, l’illustrant en fin de chapitre d’un cas clinique concret (l’auteure est psychanalyste).

Hansel et Gretel,  Les Six Cygnes, Cendrillon, mais également des contes Inuit ou Italiens servent de point de départ et d’illustration aux réflexions de l’auteure. A travers les épreuves rencontrées par les héros (souvent des enfants, des êtres en devenir) elle évoque inceste, amour maternel vampirique, dépassement de soi, devenir social ou mort psychique, dans un texte vivant et largement abordable, qui permet de mieux comprendre le fonctionnement d’une partie aussi  secrète que fondamentale du psychisme humain.  Extrêmement intéressant. BF

Si la jalousie m’était contée… Danielle Dalloz – 170 SEN

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Leave a Comment

4 × quatre =