Le convoi de l’eau

le Convoi de l'eauEn file indienne, reliés par une corde, des ouvriers arpentent une forêt humide et pluvieuse, dans une montagne, quelque part au Japon. Ils se rendent sur le chantier de construction d’un barrage, et établissent leur campement en surplomb d’un petit village niché au creux d’une vallée. Avec ses maisons en bois au toit recouvert d’une épaisse couche de mousse, le hameau est partie du paysage. Reculé, coupé de tout contact avec les progrès de la civilisation, il devra être englouti après la construction du barrage. Commence alors l’observation mutuelle entre habitants et ouvriers, tandis que les travaux détruisent la montagne à coups d’explosifs.

Raconté en un récit beau et cruel, esthétique et violent, par un des hommes du chantier qui vient de sortir de prison après avoir purgé sa peine, ce court roman fascinant raconte le choc de deux mondes,  dont l’un détruira l’autre. Il en persiste des images d’une grande beauté.    BF

Le convoi de l’eau / Akira Yoshimura – R YOS

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

14 − 9 =