Alex

Couverture de Alex de Pierre Lemaître Alex est belle, Alex excite les hommes, Alex met des perruques et change d’identité, et très vite Alex se balance toute nue dans une cage suspendue au plafond d’un entrepôt desaffecté. On pense qu’Alex va mourir dans d’atroces souffrances mais non (je vous laisse découvrir comment). Bon, des souffrances, il va y en avoir un paquet tout de même… Victime, meurtrière, Alex ? Qui est cette femme ? L’enquête ne démarre pas où le croit, le lecteur suit les pistes empruntées par le commandant de police qui peu  à peu révèlent le parcours de ce mystérieux personnage…

Un polar assez prenant, avec l’ambiance du commissariat et les différents collaborateurs en toile de fond, un peu comme chez Vargas. Alors j’ai deviné le dessous de l’histoire assez vite, parce que je suis trop forte, mais  je n’ai pas su voir les allusions aux grands auteurs dont l’auteur aurait parsemé son roman, je dois être aussi trop con. Bref, à mon avis pas besoin d’un alibi culturel quelconque pour se laisser prendre par l’intrigue, un honnête polar qui remplit efficacement son boulot.  BF

Alex / Pierre Lemaître – RP LEM

NB : oui, c’est le Pierre Lemaître qui a obtenu le Goncourt cette année pour un roman sur la guerre 14, « Au revoir là-haut ».

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

dix-neuf − 2 =