Le garçon incassable

Couverture de Le garçon incassable de Florence SeyvosEn fait,  il y a deux garçons incassables : le premier c’est Buster Keaton, auquel son père enfant attachait une poignée dans le dos pour mieux le jeter lors de ses spectacles de saltimbanque, et qui malgré ses formidables cascades s’en sortait sans une égratignure, et le deuxième c’est Henri, le demi-frère de la narratrice, jeune garçon handicapé, que son père s’acharne à « corriger » (selon lui, les enfants, il faut les casser).

Le livre commence quand la narratrice entreprend une biographie de Buster Keaton, le roi de la chute, du gag millimétré, l’homme qui ne rit jamais, et qu’elle établit un parallèle (plutôt qu’un lien) avec son frère, ce garçon raide, obsessionnel, impassible, aux rituels tragi-comiques aussi précis qu’inébranlables.

Le parallèle entre les deux destins n’est jamais explicité. Les chapitres consacrés à l’un et à l’autre alternent, sans que l’un prenne plus d’importance, et c’est tout. Ce qui émerge à la lecture, c’est le décalage des deux personnages.  Ces deux figures énigmatiques vivent dans un monde suivant sa logique propre, un monde plein de naïveté, de prouesses physiques exigées par ce qui les entoure, mais un monde jamais quitté, dans un stoïcisme oscillant entre burlesque et pathétique.

Subtil, mystérieux, surprenant, plein d’admiration et d’un amour très sobre, un roman plein de grâce.   BFDVD Buster Keaton

NB : les chefs d’oeuvres de Keaton sont disponibles au rayon DVD.

Le garçon incassable / Florence Seyvos   R SEY

Buster Keaton (coffret) : Les trois âges, Steamboat Bill Jr, Go West, Le Mécano de la Général  / Buster Keaton  –  VID BUS

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

3 × 4 =