Les loups à leur porte

Couverture de Les loups à leur porte de Jérémy FelUn titre prometteur, non ? Vendu comme un petit événement littéraire, apparaissant au début comme une succession de nouvelles, Les loups à leur porte est au final un roman-puzzle ou une toile d’araignée, peuplé de serial killers, de femmes désespérées, d’enfants malmenés, un roman plein de suspense, un page turner americanoïde très bien construit, mais avec un côté faussement sombre et terrifiant. Je veux dire on est loin, mais vraiment très loin des références qu’on lit un peu partout. Quand on entend cités des noms tels que Stephen King, Laura Kasischke (!!), Joyce Carol Oates (!!!), David Lynch (pardon je m’étouffe) et qu’on lit Les loups à leur porte, on se demande si on a lu le même livre que les autres. Je me suis même cru chez Sonatine à un moment, avec ses quatrième de couv’ qui crient au chef d’oeuvre en citant les grands maîtres du polar. Mais non, on est… chez Rivages ! Entre, au hasard,  Dennis Lehane, Alison Lurie, Tim Winton et Willa Cather. Quelqu’un peut-il m’expliquer ? Je suis passée à côté d’un truc ou quoi ?

Et là où, pour moi, le bât blesse vraiment, c’est que le style est d’une platitude effarante. Les artifices du suspense sont réutilisés plusieurs fois, et c’est surtout bourré d’incorrections syntaxiques qu’un élève de CM2 est supposé ne plus faire. Je ne comprends pas. Davantage qu’un roman, ça ressemble au scénario d’une série télé avec cliffhanger à chaque fin d’épisode et twists improbables (d’ailleurs l’auteur a été scénariste).  Alors ça se lit super vite, hein, c’est prenant, ça marche plutôt bien. Mais à mon sens, c’est tout sauf de la littérature. C’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Cette absence d’écriture, de la voix d’un auteur, de la petite musique est chez moi rédhibitoire. BF

Les loups à leur porte / Jérémy Fel  –  R FEL

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

trois × un =