Plage de Manaccora, 16h30 – Philippe Jaenada

Couverture de Plage de Manaccora, 16h30 de Philippe Jaenada

En juillet 2007, un violent incendie sur la côte Adriatique de l’Italie force des centaines de touristes à se réfugier sur la plage, pris en étau entre les flammes et la mer recouverte de fumée toxique. L’auteur et sa famille faisaient partie de ces personnes. Philippe Jaenada tire de cette situation sur-angoissante un roman désopilant.

Voltaire, Oum et leur fils Géo, 7 ans (l’histoire des prénoms donne lieu à l’une des premières digression du roman et vaut le détour), sont en vacances dans les Pouilles. De l’appartement on voit la mer. Il fait beau. »Les deux premiers jours, tout s’est bien passé. Le troisième, non. » Forcément, un gigantesque incendie les oblige à fuir précipitamment. Confronté à une situation exceptionnelle, extrême, inattendue, entre instinct de survie, angoisse, inquiétude pour les siens, et panique, l’auteur prend des décisions, essaie de se montrer un père de famille courageux et responsable, malgré une condition physique entretenue à grand renfort de cigarettes et de whisky. Plutôt que de jouer sur la tension dramatique de l’événement, Philippe Jaenada relate le déroulement de cette catastrophe avec un plaisir de conteur évident et un humour assez british, portant sur son personnage (toujours un peu ridicule, à l’opposé du vaillant héros, oscillant entre peur et courage) un regard ironique et sans complaisance. Le récit de la fuite est émaillé de digressions plus ou moins longues (elles-mêmes peuplées de parenthèses incluses dans des parenthèses interminables), digressions aussi savoureuses que réjouissantes, à l’exact opposé de la tension du moment qu’elles suscitent. Ce qui n’empêche pas une certaine profondeur du propos de surgir de manière inattendue (la survie, l’amour des siens). Un régal d’humour et de vivacité dont on aurait tort de se priver en ces temps sordides.  BF

Plage de Manaccora, 16h30 / Philippe Jaenada – R JAE

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

15 + 10 =