Plus haut que la mer – Francesca Melandri

Couverture de Plus haut que la mer de Francesca MelandriExploration du sentiment d’attachement autant que réflexion philosophique et politique, un étrange huis-clos maritime ouvert aux quatre vents.

1979. Les années de plomb, en Italie. Luisa et Paolo prennent un petit bateau, chacun de leur côté, pour se rendre sur l’Île, « qui n’était pas en pleine mer mais semblait bien l’être« , une île qui est de facto une prison de haute sécurité. La première va rendre visite à son mari, un homme violent condamné pour homicide, et le second son fils, terroriste auteur de plusieurs assassinats. Tous deux sont irrémédiablement brisés par les actions de ces proches. Ils seront pris en charge par un gardien qui vit sur place depuis de nombreuses années, Pierfrancesco, et ce court temps passé ensemble sera pour chacun des trois chargé d’émotions et de bouleversements.

Avançant par petites touches pour évoquer l’histoire de chacun de ses personnages, aux vies si dissemblables (surtout, ne lisez pas la 4ème de couverture !!!), ainsi que les actes commis par les deux hommes emprisonnés sur l’Île, proposant une réflexion sur la peur, l’amour, la violence, le langage, au fil des souvenirs qui émergent par instants, Plus haut que la mer est un très très beau livre, extrêmement prenant, écrit dans une langue musicale et précise, un livre violent et pétri d’humanité, étrangement porteur d’une lumière réconfortante, à l’image de l’air de cette Île désolée, « qui sentait le sel de mer, le figuier, l’hélichryse ».  BF

Plus haut que la mer / Francesca Melandri  –  R MEL

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

un + douze =