Vous connaissez la nouvelle ?

couverture-de-limonade-et-autres-nouvelles-de-timothy-findleyA l’approche du résultat de notre concours de nouvelles, continuons à nous mettre dans le bain, avec ce recueil d’un auteur Canadien que je découvre.

Dans la première nouvelle, la plus longue, « Limonade », Timothy Findley se penche sur le désarroi d’un jeune garçon face à sa mère, qui depuis la mort de son mari à la guerre s’emmure dans une dépression qu’elle supporte à grand renfort d’alcool. Seule la bonne fournit à l’enfant repères et tendresse. Que faire pour sauver cette femme belle et inatteignable, enfermée dans sa chambre quand elle rentre de ses beuveries, et qui vend ses si beaux bijoux pour s’acheter à  boire ? « Parfois la nuit, il gisait éveillé dans son lit au moment où elle rentrait. Il l’écoutait cliqueter tout au long de l’allée de briques puis tourner la clef dans la serrure de la porte. Il s’asseyait alors au bord de son lit et l’écoutait parler, en bas, dans le couloir. Il ne distinguait jamais les mots, ni lesquels ils étaient ni quel était leur sens -mais il lui semblait à cause de l’intonation qu’elle était seule. Ils sonnaient creux, vide, comme sonnent les mots qui ne sont pas destinés à une oreille toute proche. ils semblaient avoir été lancés à la dérive, et telle l’écume portée sur les grèves par les vagues du bord de mer, ils se désintégraient bien avant de s’échouer dans sa chambre ».

Finesse, subtilité, complexité psychologique des personnages… Portraitiste admirable de l’enfance, Findley semble particulièrement habile dans l’exploration de la folie, de la souffrance psychique, de la fragilité existentielle. Son écriture est souple, élégante, raffinée, mais changeant de rythme, devient savoureuse dans les dialogues, drôle parfois, concise dans la chute, et précise toujours. Les autres nouvelles (« Guerre« , où un jeune garçon découvre que son père s’est enrôlé dans l’armée et doit partir sur le front, « Un jour – plus tard – pas maintenant » où un homme assiste sa vie durant à la déchéance de l’amie d’enfance dont il est l’amoureux transi depuis toujours), sont tout aussi justes et touchantes, et embarquent le lecteur immédiatement dans les affres des personnages. J’ai adoré. BF

Limonade et autres nouvelles / Timothy Findley – R FIN

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

13 − onze =