14-18 : Exposition (s) et conférence

Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première mondiale et d’Euskararen Urtaroa, deux expositions  (l’une en euskara et l’autre en français) ainsi qu’une conférence (en euskara) vous sont proposées.

Du 7 au 17 novembre.

« 100 ans de mémoire, 14-18 en Amikuze » est une exposition créée par  Bruno Gorre, Jean-Pierre Lafaurie, et l’association Amikuze Généalogie et proposant de découvrir le parcours d’hommes de notre territoire durant ces années de guerre, à travers la présentation d’objets personnels, de lettres, de photographies, de souvenirs et d’extraits du journal de St Palais de l’époque. Autant de détails qui feront se rejoindre petite et grande histoire, et rendront plus proche et vivante l’exposition prêtée par les Archives départementales : « Les Basses-Pyrénées dans la première Guerre Mondiale ». En français

« Les Basses-Pyrénées dans la Première guerre mondiale » : A partir de documents d’archives originaux (plus de soixante reproductions d’archives) présente la vie du département de 1914 à 1918, du départ des soldats aux premières commémorations de la guerre. Une exposition en 8 panneaux (100×40) créée par les Archives départementales. En basque.

Le samedi 17 novembre à 10h30, conférence en basque de Maider Bedaxagar sur la trajectoire de trois soldats basques emprisonnés en Allemagne, dont elle a retrouvé des témoignages audio. Entrée libre.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

2 commentaires

  • Paul dit :

    « Le samedi 17 novembre à 10h30, conférence en basque de Maider Bedaxagar sur la trajectoire de trois soldats basques emprisonnés en Allemagne, dont elle a retrouvé des témoignages audio.  »

    Discrimination par la langue ! Dommage pour les non bascophones !
    Depuis quand l’Histoire de France est-elle réservée à une partie de la population !!!

    • BF dit :

      Bonjour,

      Cette présentation est organisée dans le cadre d’euskararen urtaroa, « la saison du basque », manifestation ayant pour but la promotion de la langue basque, par ailleurs peu représentée dans nos animations régulières. L’exposition des objets et des lettres des Amikuztars partis au front est, elle, en français. L’intervenante sera je suis sûre ravie de répondre à vos questions en français. Cordialement.

Leave a Comment

dix-huit − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.