Quelles nouvelles pour 2020 ?

En premier lieu,  les voeux les plus chaleureux de vos dévouées bibliothécaires : à tous beaucoup beaucoup beaucoup de belles lectures !

L’autre actu de début janvier, c’est le sujet du concours de nouvelles. L’édition 2020 de ce concours organisé depuis 2010 est officiellement lancée !

Cette année, le jury a créé le sujet en suivant les contraintes données par Sophie Pavlovsky, auteure et animatrice d’ateliers d’écriture : chaque membre devait écrire une phrase selon les instructions données.  Ainsi même le lauréat 2019 a-t’il pu apporter sa contribution depuis son lointain et enneigé Jura (merci What’s App)

Voici donc le sujet : La nouvelle doit commencer par la phrase « Jamais elle n’avait vu une chose pareille », contenir les phrases suivantes (peu importe l’ordre mais telles quelles) : « A quelle heure passe le train ? », « Quel bon gâteau ! », « Je suis encore rouge de colère », « Je ne supporte pas les chants de Noël », et finir par la phrase « Demain sera un autre jour ».  La nouvelle fera entre 2 et 7 pages.

Les textes seront envoyés de manière anonyme avant le 1er juillet 2020 à : Médiathèque Amikuze, place de l’église, 64120 Saint Palais.

RÈGLEMENT DU CONCOURS 2020

Article 1

Concours organisé par la médiathèque d’Amikuze.

Article 2

Le sujet est le suivant :

La nouvelle doit commencer par la phrase « Jamais elle n’avait vu une chose pareille » contenir les phrases suivantes (peu importe l’ordre mais telles quelles) : « A quelle heure passe le train ? », « Quel bon gâteau ! », « Je suis encore rouge de colère », « Je ne supporte pas les chants de Noël », et finir par la phrase « Demain sera un autre jour »

Les phrases apparaîtront en gras.

La nouvelle fera entre 2 et 7 pages

Article 3

Le respect des critères suivants constituera une pré-sélection :

Le genre nouvelle : d’après le centre européen pour la promotion des arts et des lettres : « Brève, intense, dramatique, la nouvelle littéraire n’est pas un roman miniature. Son rythme est plus rapide, plus haletant, et il n’y a pas de place pour de longues descriptions, digressions philosophiques ou analyse et introspection psychologique. Les personnages sont réels ou probables, dans un contexte historique et géographique identifiable : ce qui le distingue de celui du conte ». Centrée sur un événement et un ou deux personnages, elle s’achève, éventuellement, sur un dénouement inattendu qui force une réinterprétation du texte.

La correction orthographique et syntaxique.

Une mise en page claire et lisible (voir article 10)

L’inventivité dont fera preuve l’auteur pour répondre à la contrainte énoncée, ainsi que ses qualités d’écriture et le plaisir du jury à la lecture constitueront des critères déterminants.

Article 4

Date limite de remise des textes : 1er juillet 2020

Article 5

Le jury est composé des deux bibliothécaires de la Médiathèque intercommunale, de deux lecteurs inscrits à la médiathèque, d’un membre de l’association Liburuak, d’un professionnel qui anime des ateliers d’écriture et du lauréat de l’année précédente.

Article 6

Concours gratuit ouvert aux plus de 16 ans.

Article 7

Une seule nouvelle par candidat. Aucun texte du candidat ne doit avoir été édité à ce jour.

Article 8

Les membres du jury et leur famille ne sont pas autorisés à participer au concours.

Article 9

Adresser les tapuscrits à Médiathèque Intercommunale, Concours de Nouvelles, Place de l’Église, 64120 Saint Palais, de manière anonyme, en 7 exemplaires. Aucune mention susceptible d’identifier le candidat ne doit apparaître sur le tapuscrit. Les candidats y joindront une enveloppe fermée sans mention, contenant leurs coordonnées.

Article 10

La nouvelle comportera 7 pages maximum, et 2 minimum, dactylographiées, recto, agrafées en haut à gauche, sur du papier format A4, dans une police facilement lisible, avec interligne et marges.

Article 11

La remise des prix aura lieu le samedi 17 octobre 2020 la médiathèque intercommunale Amikuze.

Article 12

L’auteur gagnant ne pourra concourir à nouveau l’année suivante, mais pourra être membre du jury. Il pourra ensuite participer à nouveau. Sa nouvelle sera publiée sur le blog de la médiathèque. Toutes les nouvelles seront constituées en un recueil disponible à la médiathèque. Les trois premiers gagnants recevront un prix sous forme de cadeaux.

Article13

Le jury est souverain et sa décision est sans appel.

Article 14

Les participants à ce concours s’engagent à faire leur possible pour être présents à la remise des prix, qui aura lieu à la médiathèque le samedi 17 octobre 2020, et cèdent le droit d’utilisation et/ou de citation de leur texte lors de la remise des prix.

Article 15

Par leur participation à ce concours, les concurrents acceptent le règlement.




13 commentaires

  • irouleguy dit :

    Bonsoir,
    Une question pour le concours de Nouvelles 2020, le titre de la Nouvelle doit-elle être sur une feuille autre que le déroulement de la nouvelle? Une première page en quelque sorte?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    Irouleguy

  • BF dit :

    Bonjour,
    Merci de l’intérêt que vous portez à notre concours. Il n’y a aucune obligation à ce sujet, le titre peut être sur une autre feuille ou au début de la nouvelle. Notez bien que vos coordonnées seront mises dans une enveloppe à part, portant le titre de votre nouvelle. Au plaisir de vous lire !

  • Odile Zeller dit :

    Bonjour
    Je suis très intéressée par votre concours de nouvelles. Je viens d’en rédiger une première version.
    En relisant votre règlement à l’article 7 je trouve qu’aucun texte du candidat ne doit avoir été édité.
    J’ai publié un roman chez un éditeur local pratiquement sans diffusion autre que familial. Cela compte t’il comme publication
    Merci de me répondre

    • BF dit :

      Bonjour,

      Tout d’abord merci pour l’intérêt que vous portez à notre concours.
      A partir du moment où un éditeur professionnel a choisi d’éditer un auteur, celui-ci ne peut pas participer au concours, ce dernier étant réservé aux amateurs non encore publiés à ce jour (sauf à compte d’auteur).
      En espérant avoir répondu à votre question je vous souhaite une bonne journée,
      Béatrice

  • Jean-Francois Foll dit :

    Au vu des contraintes de confinement et de la fermeture des tris postaux, est-il prévu de pouvoir envoyer les textes par internet ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • medamik dit :

      Pardon pour cette réponse tardive. La date limite d’envoi des textes étant le 1er juillet, nous espérons que la situation se sera améliorée d’ici-là. Dans le cas contraire, nous vous informerons des nouvelles modalités de participation s’il y en a. Bien cordialement.

      • Fanny dit :

        Bonjour,
        Je suis de Loire-Atlantique et les courriers ne passent pas toujours… Devons-nous maintenir l’envoi postal ?
        Cordialement

        • BF dit :

          Bonjour, et merci de votre message. Si effectivement il vous est impossible de faire un envoi postal (ce que nous préférons), vous pouvez envoyer votre nouvelle à notre adresse mail, avec vos coordonnées, je l’imprimerai en 7 exemplaires et mettrai vos coordonnées à part pour préserver l’anonymat, au moins pour les autres membres du jury. M
          Merci et à bientôt !

  • […] : Vous pouvez aussi plancher sur le sujet du concours de nouvelles 2020. Copie à rendre pour le 1er […]

  • Lenoir dit :

    Bonsoir,
    Dans l’article 2 du règlement les contraintes sont définies comme des « phrases ». Or certaines ne se terminent pas par un point. Peut-on alors les considérer comme des phrases inachevées, par exemple : Je suis encore rouge de colère car… »
    Merci de me préciser ce point du règlement s’il vous plait.
    Cordialement,
    Jean-Claude Lenoir

    • BF dit :

      Bonjour,
      Merci de l’intérêt que vous portez à notre concours.
      Nous avons utilisé le mot phrase, pour simplifier, dans un souci de clarté. Il désigne un syntagme (verbal la plupart du temps, sauf « quel bon gâteau »), une proposition autonome comportant un sujet et un verbe, ayant une signification (qui peut changer selon le contexte et l’intention de l’auteur). Cet énoncé peut être complété par un autre, avec lequel il entretient une relation de complémentarité, de subordination, de juxtaposition, etc. Ainsi, vous pouvez employer la phrase « Je suis encore rouge de colère » seule, en la terminant par un point. Vous pouvez également l’employer en relation avec d’autre, par exemple : « il m’a menti, c’est pour que ça que je suis encore rouge de colère et que je tremble ». Ce que demande le règlement, c’est que l’on retrouve,commençant par une majuscule et finissant par un point ou non, mais telles quelles (pas d’ajout de mot, respect du genre et du nombre) les phrases listées. J’espère avoir répondu à votre question. Bonne écriture à vous et à bientôt, cordialement, Béatrice Fougy

  • BLOUQUY CORINE dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si le concours est bien maintenu avec une date butoir au 1er juillet ? Est-ce qu’en plus de vous envoyer la nouvelle en 7 exemplaires par la poste, il faut aussi l’envoyer par mail ? si oui sur quelle adresse ?
    Merci d’avance et bonne soirée
    Corine

    • BF dit :

      Bonjour,

      Oui, le concours est bien maintenu, et la date butoir est inchangée; Nous ne demandons qu’un envoi postal des 7 exemplaires. Merci de votre intérêt, et au plaisir de vous lire ! Bonne journée, Béatrice Fougy

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.