Incident au fond de la galaxie

Au rayon fiction adulte, et en lien avec la non-actualité de la médiathèque et la non-remise des prix du concours de nouvelles, voici Incident au fond de la Galaxie, d’Etgar Keret. Un recueil de nouvelles des plus réjouissant, nourri d’une imagination débridée, ce qui en cette période peut s’avérer un bon antidote à l’angoisse existentielle qui, parfois, s’invite à table. Au gré de ces nouvelles d’une incroyable variété, dont l’abord des plus fantaisistes voile à peine la mélancolie et l’humour noir, vous croiserez un employé de cirque à qui on demande de faire l’homme canon, un amoureux transi qui se lance dans une rocambolesque quête d’herbe pour sa dulcinée, un père face aux caprices de son fils… Enlevées par une écriture vive, originales et féroces, drôles et touchantes, une lecture revigorante.

Du côté des enfants, laissez-vous dépayser par Le Voyage du capitaine Jim ! Le Capitaine Jim vit en confiné lui aussi figurez-vous, mais au fond de l’océan  ! Dans sa ferme sous-marine, avec l’aide de sa chienne (équipée elle aussi d’un scaphandre), rien n’est laissé au hasard !  Mais si le bonheur est dans le pré, il est sans doute aussi dans l’échange avec l’autre, la rencontre et la découverte… Un très beau voyage, tant par l’histoire, les illustrations d’inspiration japonaise, que l’atmosphère qui émane de l’ensemble. 

Et pour finir en musique, un titre envoûtant de l’album  Bagüala de la siesta, des soeurs Caronni, un duo clarinette/violoncelle qui entre tango, milonga et improvisation, fait résonner l’âme de la musique argentine.

 

 

 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.