De la musique avant toute chose

Pour les adultes : Le roman s’ouvre sur la mort d’un acteur jouant le Roi Lear, qui s’écroule sur scène devant les spectateurs. De la pandémie qui s’ensuit et qui décime l’humanité on ne saura pas grand chose, là n’est pas le propos. On retrouve vingt ans plus tard Kirsten, qui a survécu à la funeste représentation. Elle fait maintenant partie de La Symphonie Itinérante, une troupe de comédiens et musiciens qui joue Shakespeare et Beethoven de ville en ville, dans un monde dépeuplé, dangereux, sans électricité ni moyens de communications. La musique et l’art au secours de l’humanité : lien, lumière, plaisir, espoir, c’est ce qu’apporte la Symphonie Itinérante là où elle passe. Dans une narration complexe, d’une virtuosité de haut vol, avec comme fil rouge le parcours d’un album de science-fiction illustré s’intitulant Station Eleven, un roman brillant, dense, extrêmement original, sur l’indispensable pouvoir de l’art, baignant dans une atmosphère étonnamment douce qui vous happe.  Station Eleven / Emily St. John Mandel

Pour les enfants : Dans la forêt, Yuki, une petite fille, improvise un piano sur une souche d’arbre. Bientôt différents animaux se joignent à elle, chacun apportant un instrument, pour un concert improvisé qui les mettra tous en joie. Les illustrations minutieuses et délicates de Kazuo Iwamura, donnent à voir une nature vibrante de vie et de couleurs, décor somptueux où se joue le pouvoir fédérateur de la musique. Un enchantement.  Le piano des bois / Kazuo Iwamura


En film : 1961. Sur une bande-son folk, le jeune Llewyn Davis, looser touchant et mélancolique, erre dans les rues bohèmes de Greenwich Village, une guitare à la main, à la recherche de la gloire et d’un sens à son existence. Inside Llewyn Davis / Joel et Ethan Coen (2013)

 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.