Vernon Subutex

Indéniablement rock’n roll, avec un sens aigü du rythme et de la formule, le dernier Despentes entraîne le lecteur dans la déchéance urbaine de son héros, disquaire que l’ère numérique a pulverisé. Quand Alex Bleach, légendaire chanteur de rock qui payait ses loyers depuis deux ans, est retrouvé mort d’overdose dans sa baignoire, le dernier rempart de Vernon Subutex contre la précarité s’effondre. Servant de fil rouge à une vaste fresque contemporaine, il sollicite alors une à une ses connaissances, dont le portrait scande le roman. Entre lignes de coke et cuites au whisky, sur fond sonore de Noir Désir … Continuer à lire → Continuer à lire →

La Fille du train

La fille du train s’appelle Rachel, elle prend la ligne interurbaine jusqu’à Londres tous les matins à 8h. Cette ligne est lente, et le train fait de nombreux arrêts. Rachel passe ainsi tous les jours devant la maison d’un couple qu’elle a renommé Jess et Jason, et dont elle imagine la vie harmonieuse et parfaite, comme celle qu’elle menait avec son mari, à quelques maisons de là au bord de la même ligne de chemin de fer. Avant qu’il ne s’y installe avec une autre femme. Bon en vérité Rachel fait semblant pour sa coloc d’aller au travail. Elle a … Continuer à lire → Continuer à lire →

Grossir le ciel

Que Gus aimait ce pays serait beaucoup dire, mais comme il n’avait rien connu d’autre, il s’était fait à l’idée d’y finir ses jours. Pas malheureux, pas vraiment heureux non plus. Sa place dans le vaste ordonnancement de l’univers étant donné qu’il était incapable d’en imaginer une autre. Gus, la cinquantaine, vit seul dans sa ferme perdue dans les Cévennes. En compagnie de ses vaches et de son chien, il mène une vie retirée, immobile et rude. De temps en temps il boit un coup avec son voisin le plus proche, Abel, lui aussi paysan célibataire. Des coups de fusils … Continuer à lire → Continuer à lire →

Debout-payé

Debout-payé : ces boulots où vous êtes payé à rester debout, vigile par exemple. Du boulot d’immigré, ivoirien en l’occurence. A peine romancé, inspiré de l’expérience de l’auteur, du Sephora des Champs-Elysées à l’attentat contre les tours du World Trade Center, alternant anecdotes de travail et souvenirs de sa mère, une femme émancipée ayant fait des études de sociologie en France avant de revenir en Afrique, voici le roman tonique et désenchanté d’Ossiri, étudiant ivoirien devenu vigile après avoir atterri à Paris. Instantané de l’air du temps, totalement consumériste et un peu fou, de plus en plus paranoïaque : depuis … Continuer à lire → Continuer à lire →

Le fusil de chasse

Petit retour aux fondamentaux. Trois lettres adressées par trois femmes à l’homme qu’elles ont aimé : la fille de sa maîtresse, sa maîtresse, sa femme. Trois femmes qui, confrontées à l’inéluctable, révèlent les secrets enfouis de toute une vie. « Qu’est ce donc que ce serpent qui, dit-on habite chacun de nous ?«  Un récit court et cruel, hanté par la mort et l’amour impossible, le mensonge et la culpabilité, empreint d’une tristesse et d’une violence contenues. Aucune balle ne sera tirée du fusil de chasse mais tous seront atteints. Le fusil de chasse / Yasushi Inoué   –  R INO Continuer à lire →

Concours de nouvelles

C’est fini ! La date de dépôt des textes est dépassée ! Nous avons reçu 31 nouvelles, les dossiers pour les membres du jury sont prêts… rendez-vous le 10 octobre pour la proclamation des résultats, une lecture de Gogol avec contrebasse improvisée dont nous vous dirons plus bientôt, et un verre avec les auteurs ! Merci à tous pour vos contributions ! Continuer à lire →

Le braconnier de l’île

Dernier volet de la Trilogie écossaise dans laquelle on retrouve avec plaisir Flin McLeod et la lande de l’île de Lewis battue par le mauvais temps. Moins fourni en détails historiques, même si l’incroyable histoire des figurines du jeu d’échec médiéval est véridique, l’intrigue est cependant pleine de suspense et l’ambiance toujours aussi délectable : finalement installé sur l’Ile de Lewis, Flin est embauché pour arrêter le braconnage qui sévit dans un espace réservé à la pêche au saumon sauvage. C’est alors son adolescence et son passé de roadie pour un groupe de rock celtique qui refait surface, avec la … Continuer à lire → Continuer à lire →

Nagasaki

Shimura-san vit seul à Nagasaki dans une maison silencieuse et impeccable. Chaque matin, il rejoint son bureau de météorologue pour la journée. Sa vie est lisse et inaltérable. Et puis d’étonnement en soupçons, l’incroyable se concrétise devant une caméra de surveillance installée dans sa cuisine : quelqu’un se sert dans son frigo et ses placards, un femme est là, qui vit avec lui à son insu. Commençant comme une histoire fantastique, bien que tiré d’un fait-divers réel, le récit peu à peu s’imprègne de mélancolie, pour se faire métaphore de la solitude et parabole sur le sens de la vie. … Continuer à lire → Continuer à lire →