« Dans ma maison vous viendrez…

… d’ailleurs ce n’est pas ma maison »   une forme théâtrale épurée de la compagnie Gaf’alu productions (spectacle de clown « tombé sur un livre » joué en mai 2013 à la médiathèque) Les  « Paroles » de Jacques Prévert dites par Lionel Jamon … « Je voulais dire Prévert sans décors, avec des lumières brutes, un peu changeantes, très simples. Laisser sa langue libre, serpenter partout, dans les figures de style, dans l’humour joyeux, dans l’humour triste ou noir. Chez ceux « qui en ont » et ceux « qui n’en ont pas ». Chez les amoureux. Chez nous, sur la terre, aux moments quotidiens et aux moments … Continuer à lire → Continuer à lire →

Alex

Alex est belle, Alex excite les hommes, Alex met des perruques et change d’identité, et très vite Alex se balance toute nue dans une cage suspendue au plafond d’un entrepôt desaffecté. On pense qu’Alex va mourir dans d’atroces souffrances mais non (je vous laisse découvrir comment). Bon, des souffrances, il va y en avoir un paquet tout de même… Victime, meurtrière, Alex ? Qui est cette femme ? L’enquête ne démarre pas où le croit, le lecteur suit les pistes empruntées par le commandant de police qui peu  à peu révèlent le parcours de ce mystérieux personnage… Un polar assez … Continuer à lire → Continuer à lire →

La fille surexposée

La fille surexposée : elle est nue, de profil, sur une photo dont la luminosité donne à sa peau l’éclat du métal, elle (sa photo) est le point de départ et le point central du récit. Surexposée par le photographe et surtout surexposée aux yeux du monde (des hommes surtout) : c’est une fille du Bousbir, quartier de Casablanca réservé à la prostitution durant la période coloniale (réservé, enfin, surtout aux soldats et aux colons, hein) et dont la photo, comme celle de beaucoup de ses camarades, circulera sous forme de cartes postales jusqu’en Europe, alimentant une imagerie de l’érotisme … Continuer à lire → Continuer à lire →

« Femme, de mère en fille », une expo photo itinérante de la Ligue Contre le Cancer

Dans le cadre de la mission Information/Prévention/Dépistage, la Ligue Contre le Cancer développe des actions de promotion des dépistages des cancers du col de l’utérus dans les Pyrénées-Atlantiques. L’exposition « Femme, de mère en fille » a pour objectif de communiquer sur le dépistage organisé du cancer du sein ainsi que sur la prévention et le dépistage du cancer du col de l’utérus. « Parce que chaque femme est concernée, quels que soient l’âge et le lieu de résidence, nous avons souhaité la participation de duos mère/fille représentatifs des Pyrénées-Atlantiques. Une vingtaine de duos et de photographes ont ainsi participé bénévolement à la … Continuer à lire → Continuer à lire →

Joconde sur votre indulgence

« Fort d’un (petit) succès de librairie, Hervé Le Tellier publie une suite à son recueil de « points de vue humoristiques » (affirme l’éditeur) sur la Joconde. Il ne s’agit pas, une fois de plus, de littérature. Imagine-t-on Le Retour de Belle du Seigneur ? Ou même l’oulipien Queneau, auquel ce piètre épigone croit ici rendre hommage, publiant de Nouveaux exercices de styles ? Le premier recueil de Le Tellier s’intitulait Joconde jusqu’ à 100, titre plutôt heureux, malgré l’indigence des textes. S’adressant de toute évidence aux quelques lecteurs qui en ont l’acquisition, la suite s’intitule Jeroconde pour vérifier, ce qui est, … Continuer à lire → Continuer à lire →

FERMETURE EXCEPTIONNELLE

Pour cause de maintenance informatique la médiathèque sera exceptionnellement fermée le mercredi 5 mars. Vous pouvez cependant déposer vos retours dans la boîte bleue à l’entrée. Nous vous retrouvons vendredi 7 mars à 14h ! Merci de votre compréhension.   Continuer à lire →

Animer un anniversaire d’enfant

C’est l’hiver, il pleut tous les jours et votre enfant fête ses 4, 8 ou 10 ans ? Elle/ il a décidé d’inviter la moitié de sa classe à la maison ? La perspective d’organiser cet anniversaire vous colle des insomnies ?  Vous voulez très fort que cette après-midi soit un bon  moment pour tout le monde (et accessoirement ne pas passer le reste du weekend à remettre la maison en état) mais vous n’êtes pas exactement Mary Poppins ? Respirez avec le ventre et venez emprunter cet ouvrage , il est fait pour vous ! Joliment illustré, ce livre … Continuer à lire → Continuer à lire →

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Bref essai sur le sens de la vie, sur la charge de malheur et de solitude dont elle est pétrie, ce texte très simple est à l’image de son titre : plein d’une tristesse insondable, parlant philosophie mais avec les tripes, se penchant sur ce questionnement par son versant émotionnel. Dans l’équation vie/mort, les sources de réconfort que sont « la rencontre avec un être aimé, une caresse sur la peau, une aide au moment critique, le spectacle du clair de lune, une promenade en mer à la voile, la joie que l’on donne à un enfant, le frisson devant la … Continuer à lire → Continuer à lire →

La jeune fille suppliciée sur une étagère

Après Naufrages et Le Convoi de l’eau, un nouvel opus du japonais Akira Yoshimura, dont j’ai trouvé que le titre à lui seul était une promesse de beauté.  Cette fois-ci ce sont deux courts récits, dont le premier est un chef-d’oeuvre saisissant (n’ayons pas peur des mots),  mêlant fantastique, horreur et poésie : la narratrice est une jeune morte de seize ans dont les parents ayant besoin d’argent (c’est le Japon de l’immédiat après-guerre) vendent le corps à une faculté de médecine. Elle assiste alors à sa propre dissection, à la mise en morceaux et à la disparition de son … Continuer à lire → Continuer à lire →

Malavita

Malavita c’est un des noms donné à la Mafia. C’est aussi celui du chien des Blake, nouvellement arrivés dans la paisible bourgade de Cholong-sur-Avre. Mais cette famille d’Américains bien sous tous rapports est en réalité celle du repenti Fred Manzoni, qui pour avoir fait tomber une bonne partie de la mafia de Newark, New-Jersey, Etats-Unis, bénéficie du programme de protection des témoins, et se retrouve mis au vert en Normandie par le FBI.  Seulement quand on ne sait pas régler les différents avec son plombier autrement qu’à coups de marteau et que le  fiston joue les protecteurs dans la cour … Continuer à lire → Continuer à lire →