La jeune fille suppliciée sur une étagère

Après Naufrages et Le Convoi de l’eau, un nouvel opus du japonais Akira Yoshimura, dont j’ai trouvé que le titre à lui seul était une promesse de beauté.  Cette fois-ci ce sont deux courts récits, dont le premier est un chef-d’oeuvre saisissant (n’ayons pas peur des mots),  mêlant fantastique, horreur et poésie : la narratrice est une jeune morte de seize ans dont les parents ayant besoin d’argent (c’est le Japon de l’immédiat après-guerre) vendent le corps à une faculté de médecine. Elle assiste alors à sa propre dissection, à la mise en morceaux et à la disparition de son … Continuer à lire → Continuer à lire →

Malavita

Malavita c’est un des noms donné à la Mafia. C’est aussi celui du chien des Blake, nouvellement arrivés dans la paisible bourgade de Cholong-sur-Avre. Mais cette famille d’Américains bien sous tous rapports est en réalité celle du repenti Fred Manzoni, qui pour avoir fait tomber une bonne partie de la mafia de Newark, New-Jersey, Etats-Unis, bénéficie du programme de protection des témoins, et se retrouve mis au vert en Normandie par le FBI.  Seulement quand on ne sait pas régler les différents avec son plombier autrement qu’à coups de marteau et que le  fiston joue les protecteurs dans la cour … Continuer à lire → Continuer à lire →