Maddaddam

Fin de la trilogie postapocalyptique de Margaret Atwood. Maddaddam lève le voile sur les derniers événements liés à la diffusion de la peste restés dans l’ombre, et pose les fondements d’un nouveau monde. Les personnages de Le Dernier homme et Le Temps du déluge se sont retrouvés et vivent ensemble dans une maison-refuge en compagnie des Crakers (une nouvelle espèce, humanoïde et incroyablement inoffensive). Entre survie alimentaire et protection contre les menaces extérieures (les féroces et transgéniques « porcons » à l’intelligence troublante, et les effrayants « painballers », d’anciens criminels survivants d’un jeu de massacre médiatisé, dont l’hyperviolence semble sans limite), la vie … Continuer à lire → Continuer à lire →

Le dernier homme

Se déroulant au même moment que Le Temps du déluge, soit peu de temps après le « Déluge des airs » qui a exterminé la population de la Terre, Le Dernier homme, premier tome de la trilogie de Margaret Atwood, (même si il peut tout à fait se lire après ou indépendamment), permet de comprendre l’origine de la catastrophe. On y suit Snowman, qui semble bien être le dernier survivant de l’espèce humaine, décimée par un virus foudroyant. On croise à sa suite les Crakers, une « nouvelle humanité » génétiquement modifiée par un chercheur nommé Crake, conçue pour être végétarienne, innocente et naïve, … Continuer à lire → Continuer à lire →

Ferrailleurs des mers

De l’aventure, du suspense (bon, pas insoutenable non plus, mais des bons moments de tension quand même !),  et des sentiments ! Voilà un livre vraiment sympatoche qui se lit allègrement (même si le début est un poil lent je trouve). Dans un futur à la Mad Max bouleversé par la disparition du pétrole et la montée des eaux due au réchauffement climatique, où les riches sont très très riches et les pauvres très très pauvres, quelque part sur le Golfe du Mexique, survivent « les rats de plages » : au prix de mille dangers, dans une ambiance de compétition sans … Continuer à lire → Continuer à lire →