Plus de morts que de vivants – Guillaume Guéraud

« Plus de morts que de vivants dans la cour. Et presque tous les vivants connaissaient presque tous les morts. Certains connaissaient même désormais plus de morts que de vivants ». Dernier jour d’école au collège Rosa Parks à Marseille (647 élèves), avant les vacances de février. « Aucune menace dans l’air. Juste le froid coupant de février. Qui glaçait les mains. Qui gelait les oreilles jusqu’à les rendre cassantes ». Et pourtant le premier mort surviendra dans une heure à peine. Ensuite ce sera l’hécatombe. Guillaume Guéraud signe avec ce livre – dédié à des cinéastes de film d’horreur – un roman gore … Continuer à lire → Continuer à lire →

Alice est montée sur la table

Alice, c’est une chercheuse scientifique, spécialiste de la physique des particules, la table, c’est celle d’une salle de recherche expérimentale d’un campus américain, et sur la table il y a Lac, un espèce de néant invisible, de trou noir, qui absorbe certaines choses (un gant de boxe), mais en rejette d’autres (un ticket de métro), selon une logique que les meilleurs scientifiques s’arrachent les cheveux à essayer de saisir. Cette Alice est la cousine assumée de celle de Lewis Carroll, mais passée genre trois fois à travers le miroir : Lac aime La Chasse au Snark, on a deux aveugles … Continuer à lire → Continuer à lire →

La servante écarlate

« Il nous est interdit de nous trouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction ; nous ne sommes pas des concubines, des geishas ni des courtisanes. Au contraire : tout a été fait pour nous éliminer de ces catégories. Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n’est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets, nulle faveur particulière ne doit être extorquée par des cajoleries, ni de part ni d’autre ; l’amour ne doit trouver aucune prise. Nous sommes des utérus à deux pattes, un point c’est tout : vases sacrés, calices ambulants. » Nous sommes … Continuer à lire → Continuer à lire →