Merci Romain !

C’est grâce à ta journée australienne (qui fut un succès si j’en crois mes sources) que j’ai découvert mon nouveau chéri : Tim Winton. Après une nuit blanche à lire Les Ombres de l’hiver, je me suis plongée dans Respire, qui est lui aussi à couper le souffle. Plongée c’est le mot : le roman relate l’adolescence du narrateur, Bruce, dans une petite ville australienne au bord de l’océan. Amateur de sensations fortes, avec son copain Loonie, une véritable tête brûlée,  il fait des concours d’apnée dans la rivière en s’accrochant aux racines des arbres, repoussant aux extrêmes les limites … Continuer à lire → Continuer à lire →