Nacht und Nebel

New-York, 1947. Fraîchement débarqué à Brooklyn depuis son Sud natal, le jeune Stingo veut devenir écrivain. Il fait la connaissance de son couple de voisin, l’éxubérant Nathan et sa très belle compagne, Sophie, une jeune polonaise rescapée d’Auschwitz. Il en tombe amoureux, une amitié très forte le lie à Nathan. Le prenant pour confident, Sophie se met à raconter à Stingo les souvenirs de son passage dans l’enfer nazi, allant de plus en plus loin dans l’indicible, jusqu’à l’ultime secret qu’elle n’a confié à personne et dont elle ne peut se délivrer. Comment tout cela a-t-il pu être possible ? Peut-on raconter, mettre en fiction Auschwitz ? N’y a t-il que le mal partout ? Que veut dire le choix fait par Sophie ? Peut-on parler de choix ? Un livre qui vous emporte de plus en plus, de plus en plus loin, de plus en plus vite, troublant, bouleversant, et qui, c’est sûr, restera de manière indélébile dans ma mémoire. (BF)
William Styron Le Choix de Sophie (R STY)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

neuf − un =