Mercredi noir

Nous présentons nos excuses à tous nos usagers qui se sont déplacés pour rien hier.
Suite à un gros problème informatique, nous n’avons pas pu ouvrir de la journée. Enfin, si, à partir de 17h30. Seuls quelques chanceux ont pu venir remplir leurs paniers de livres.
Certes, nous sommes bien conscientes que c’est la deuxième panne en quinze jours. Mais que voulez-vous, quand les ordinateurs nous abandonnent, nous devenons bien peu de chose. Un grand merci à Mister M, animateur Cyber-Base de son état, qui a passé presque tout son mercredi à nous dépanner (5 heures !!) et qui en plus a supporté ma mauvaise humeur avec une patience des plus remarquables.
Donc, sauf nouvelle panne, on devrait pouvoir vous accueillir demain aux horaires habituels. Pour ceux qui s’inquiètent de ne pas avoir pu ramener leurs documents dans les temps, pas de panique ! Je n’ai pas pu éditer les lettres de rappels. Mais n’en profitez pas quand même pour nous les rendre très en retard…

MB

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

1 commentaire

  • medamik dit :

    Commentaires de l’ancien blog :

    Nous ne vous en voulons pas ! ! ! de plus grâce à cette grosse panne infomatique, nous avons pu profiter du beau temps pour rester dehors, ne pas prendre froid à la place de passer l’après midi dans une médiathèque enfermé à lire des livres qui n’ont aucun intérêt. Alors encore merci l’informatique, et si M.pouvez mettre un peu plus de temps la prochaine fois… Môssieur O.
    Commentaire n°1 posté par olive le 05/12/2008 à 09h56

    Cher Môssieur O. Nous sentons comme une pointe d’ironie dans vos propos.
    Il est vrai que nous vous avons vu transi de froid devant la porte, espérant toute la journée qu’on puisse vous faire entrer. Mais, même si cela nous a fendu le coeur de vous voir ainsi braver les éléments déchaînés, notre priorité restait la réparation du système !!! Sans quoi vous auriez vraiment attrapé un gros rhume si vous aviez dû attendre de la même façon le reste de la semaine.
    Allez, Môssieur O, venez cet après-midi, ça nous fera plaisir de vous prêter quelques romans américains pas intéressants. Et n’incriminez pas ce pauvre Mister M. qui n’était pas à la fête, croyez-moi.
    Sincères salutations
    Vos dévouées bibliothécaires

Leave a Comment

quatorze + vingt =