Coup de balai à la Médiathèque

Jusqu’au 21 octobre inclus, la médiathèque, en collaboration avec l’office de tourisme, accueille une exposition sur la sorcellerie au Pays Basque et les procès de 1609, qui vient balayer certaines idées et donne une vision moins « folklorique » de la sorcellerie basque.
Il s’agit presque d’un jeu. Le visiteur n’est pas plongé dans une masse d’informations sur la sorcellerie en Labourd, mais 20 personnages accueillent le visiteur et parlent à la 1ère personne pour lui donner leur version d’une des plus sinistre pages de l’histoire du Pays Basque. En suivant les panneaux, même selon un parcours aléatoire, le visiteur récolte des indices qui permettent de découvrir les multiples réalités qui se cachent derrière l’accusation de sorcellerie. Le contexte de l’époque (politique, société, économie, culture et religion) est abordé dans un langage simple et illustré de façon originale afin de mieux montrer les mentalités de l’époque.

Ainsi, au lieu de focaliser sur un responsable ou un coupable, les éclairages s’entrecroisent pour aider le visiteur à faire sa propre opinion sur la nature exacte des affaires de 1609. Bien entendu, on ne cherchera pas dans cette présentation l’exhaustivité et la rigueur d’une thèse universitaire ; l’ambition de cette exposition est d’inviter le public à sortir du cliché facile de la sorcière jeteuse de sort et s’envolant sur son balai pour rejoindre le sabbat. Peut-être parviendra-t-on alors plutôt à comprendre qu’à toutes les époques y compris la nôtre, la société cherche des boucs émissaires pour exorciser ses peurs.

Exposition conçue et réalisée par Claude Labat de l’association Lauburu (www.lauburu.fr, beaucoup de renseignements, des histoires, des fiches pour les enseignants)

Entrée libre aux heures d’ouverture de la médiathèque.

Jusqu’au 21 octobre inclus.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

un × deux =