Tonton Clarinette

Max Mingus, privé à Miami, tout juste sorti de taule (il a descendu des kidnappeurs), des perspectives d’avenir plutôt sombres,  accepte l’offre plus que tentante de la famille Carver : dix millions de dollars pour retrouver (mort ou vif) Charlie (3 ans), disparu depuis plus deux ans.

Rien de très original jusque là, si ce n’est que l’enfant a disparu en Haïti, où se rend Mingus, et où se déroule tout le livre.  Une misère inimaginable, une pauvreté absolue (les gens mangent de la terre), dans un lieu soigneusement ignoré par les médias (autant dire le monde entier). L’enquête, pleine de fausses pistes et de rebondissements, vaut surtout pour le voyage (le livre semble solidement documenté), entre pauvreté sordide, omniprésence des anciens tontons macoutes, rites vaudous,  violence des « forces de maintien de la paix »  et trafic d’enfants. Bienvenue en enfer. BF

Tonton Clarinette / Nick Stone, RP STO

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

1 commentaire

Leave a Comment

cinq + neuf =