Juliet, naked

Annie, bientôt quarante ans,  travaille au musée de Gooleness, petite station balnéaire du nord de l’Angleterre. Elle vit depuis quinze ans avec Duncan. Duncan a une passion : Tucker Crowe, un chanteur des années 80 retiré quelque part en Amérique et dont personne n’a de nouvelles depuis de nombreuses années. L’idole occupe dans leur vie la place de l’enfant qu’ils n’ont pas eu et constitue un sacré rival pour Annie dans le coeur de Duncan. Lorsque la version démo du mythique album « Juliet » fait son apparition dans la vie du couple,  Duncan crie au miracle, et Annie s’insurge. Elle publie un article sur le blog de fans de Duncan, dans lequel elle dit tout le bien qu’elle pense de « Juliet » et tout le mal qu’elle pense de « Juliet, naked ». Quelle n’est pas sa surprise lorsque c’est Tucker Crowe himself qui lui répond par mail. Ce sera le début d’une relation épistolaires secrète et un peu surréaliste, de situations hilarantes, de réflexions aussi lucides que drôles sur les relations au sein d’un couple et les années perdues, le tout dans un style enlevé, rythmé, caustique.  Un moment de lecture enthousiasmant . BF

Juliet, naked, Nick Hornby, R HOR

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

dix-sept − onze =