Long weekend

Indécrottables romantiques, ce livre est pour vous. Si votre adolescence est encore vivace quelque part malgré vos 30 ou 40 balais ou plus, ce livre est pour vous. Si vous avez pleuré en regardant « Sur la route de Madison », ce livre est pour vous.

Le narrateur est un jeune garçon de treize ans à la voix qui déraille, qui habite seul, quasiment en huis-clos, avec une mère un peu givrée, encore jeune et belle. Un weekend de Labor Day, un prisonnier en cavale va faire irruption dans leur vie de reclus. Cela donne une histoire d’amour, l’évocation des blessures du passé de ces deux adultes, sous le regard d’un jeune garçon perdu entre l’éveil de sa sexualité et l’amour oedipien qu’il a pour sa mère. Le temps d’un long weekend auquel la réalité mettra un terme.

Bon, voilà, franchement, c’est bien, c’est très bien écrit, très prenant, même si un peu prévisible, mais je me suis laissée faire volontiers. BF

Pour ceux que ça intéresse, Joyce Maynard, c’est l’auteur du livre dont Gus Van Sant a fait « Prête à tout ».

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisPrint this pageEmail this to someone

Leave a Comment

quatre × 1 =