Dans ses yeux

Buenos Aires, 1968. Une jeune femme est violée et assassinée.  Chaparro,  jeune secrétaire au tribunal de grande instance, doit aller l’annoncer à Ricardo Morales, son mari. Touché par la douleur de cet homme et l’amour qu’il portait à sa femme, excédé par l’inertie (terrifiante) de la justice argentine (qui se doublera de violence arbitraire et de corruption durant la dictature), il se met à enquêter avec obstination sur ce crime. Cette enquête durera des années, en collaboration avec le mari de la victime. Trente ans plus tard, le même Chaparro écrit un roman relatant cette affaire et l’influence qu’elle a eu sur sa vie et sur celle de Ricardo Morales.

A cette ligne narrative s’ajoute celle du présent de l’écriture du roman par Chaparro et de son amour secret pour Irene, une collègue devenue juge, amour qu’il n’ose avouer depuis trente ans (et qui nous vaut la magnifique photo de couverture qui n’a pas grand chose à voir avec la choucroute mais bon).

Romanesque et tragique, un très beau roman. BF

Dans ses yeux / Eduardo Sacheri, R SAC

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

4 commentaires

  • CR dit :

    La « magnifique photo », ça fait quand même très beaucoup couv de Harlequin.

  • BF dit :

    « Magnifique », c’était ironique, tu auras compris. L’amour de Chaparro pour sa collègue n’est pas le centre du livre, et n’a en tous cas rien d’harlequinesque. C’est un livre avec de l’amour dedans (moi j’aime bien, hihi), mais garanti o% guimauve.
    En tous cas merci pour la qualité littéraire de ta contribution, ça fait toujours plaisir.

  • CR dit :

    Heureusement que les éditeurs n’ont pas le monopole du bon goût (cf les couvertures de Millenium), et qu’on ne juge pas un livre à sa couverture.

    Pour la qualité littéraire de ma contribution, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…

Leave a Comment

deux × 2 =