Quelques minutes après minuit

Patrick Ness reprend une idée originale de Siobhan Dowd pour nous livrer l’histoire de Conor, un jeune garçon que la vie n’a pas épargné. Depuis la séparation de ses parents, il vit avec sa mère et la voit se battre chaque jour plus difficilement contre le cancer, tandis que son père, remarié, s’est installé aux États-Unis avec sa nouvelle famille. Chaque fois que sa mère va mal (trop souvent), Conor est contraint de cohabiter avec sa grand-mère, une femme passablement acariâtre pour laquelle il n’a aucune affection. Ces journées se partagent alors entre l’école, où il n’a aucun ami, et l’hôpital.
La nuit, Conor fait des cauchemars à lui glacer le sang. Enfin, UN cauchemar. Toujours le même. Et un soir, quelques minutes après minuit, le monstre qui le terrifie tant se matérialise dans son jardin. Ah mais non, ce n’est pas exactement le même monstre. Tiens, il ne lui fait pas aussi peur que l’autre celui-là… Qui est-il ? que veut-il ?  Des questions qui m’ont poussée à poursuivre la lecture jusqu’au bout malgré l’intérêt très relatif que j’ai pu porter à cette histoire. C’est bien écrit, c’est indéniable, mais je n’ai vraiment pas réussi à rentrer dedans. Je crois même que je suis complètement passée à côté. La faute sans doute à la trilogie du Chaos en marche (RJ NES) qui m’avait tant enthousiasmée et que j’espérais un peu retrouver dans ce nouvel ouvrage de P. Ness. Donc, si vous n’avez pas cette même attente avant de commencer votre lecture, il n’est pas impossible que ce récit vous touche.

MB

Ci-dessous la bande-annonce du livre :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Rj_bx9lJqrs?rel=0]

Quelques minutes après minuit de Patrick Ness (RJ NES)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

neuf + 5 =