Le Mec de la tombe d’à côté

Katarina MazettiBasé en partie sur l’expérience personnelle de l’auteur, épouse d’agriculteur, Le Mec de la tombe d’à côté est le récit à la fois cru, tendre et drôle de l’histoire d’amour improbable de Désirée, bibliothécaire et citadine, et de Benny, qui élève seul 24 vaches laitières, et n’imagine pas qu’on puisse « lire de son plein gré ». Quand ils se rencontrent au cimetière (les tombes de leurs défunts sont voisines), la mystérieuse alchimie de l’amour opère cependant, et ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre malgré leurs différences.

«Je ne m’étais pas doutée qu’il puisse exister une telle opposition culturelle, à seulement quarante kilomètres, chez un homme suédois qui avait pratiquement mon âge. J’aurais sans doute plus facilement trouvé mes repères avec un musulman pratiquant»

Enlevé, prenant, ça se lit d’un trait. Raconté en alternance par les deux protagonistes, le roman fait vivre au lecteur, en direct et de l’intérieur, la relation de Désirée et Benny, selon le point de vue de chacun : malentendus et humour caustique assurés !

« C‘est presque devenu un sport. Benny faisait à peu près tout pour paraître un gars simple de la campagne sauf cracher le tabac à chiquer par terre et se battre au couteau, et je suis devenue femme de Carrière avec Centres d’intérêts Culturels. Trois C, on aurait pu y ajouter deux autres pour Complètement Conne ».

De nombreux titres du même auteur sont disponibles dans nos rayons et surtout :

le vendredi 3 octobre à 19h, avec le soutien du Conseil général, la médiathèque intercommunale recevra Katarina Mazetti !

Affiche soirée Mazetti

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

10 − dix =