Terminus Belz – Emmanuel Grand

Couverture de Terminus Belz d'Emmanuel Grand

Mystères bretons, tueur de la mafia, chalutiers en survie économique, décor de falaises abruptes et de lande malmenée par les vents : un roman policier original et prenant en milieu hostile.

Marko Voronine est un Ukrainien immigré clandestin avec la mafia roumaine aux fesses. Quand il trouve par miracle un emploi de matelot sur un chalutier et qu’il débarque sur l’île de Belz, au large de Lorient, il sent que son choix de planque n’est pas forcément le plus judicieux. Outre le fait qu’il n’a jamais mis les pieds sur un bateau, Belz, c’est une île toute petite, battue par les vents et une mer féroce, où tout le monde se connaît depuis l’enfance, un lieu où planent des légendes effrayantes, dont personne ne dit tout haut qu’il y croit. Une fois sur place, les événements vont s’enchaîner à la vitesse grand V, et Marko devra affronter bien des dangers. Mettant aux prises immigrés clandestins, mafioso redoutable, océan déchaîné, mystérieux abbé, libraire alcoolique, marins en acier trempé, et l’Ankou, ange de la mort terrifiant issu du folklore breton (dans un mélange qu’on n’aurait osé imaginer), Emmanuel Grand signe avec Terminus Belz un habile polar, trépidant et efficace. – BF

Terminus Belz / Emmanuel Grand – RP GRA

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Partagez...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Leave a Comment

dix-neuf − trois =