Un dernier pour la route

Dans un livre. L’auteure tient pendant plus d’un an le journal de son abstinence. Elle se situe elle-même dans ce qu’elle appelle la « zone grise » de la consommation d’alcool : à la fois grosse buveuse, bonne vivante, fêtarde, la dernière couchée, tout en ayant une vie professionnelle intéressante (elle est journaliste, correspondante en Afrique centrale pour Radio France International), et une vie de famille (en couple avec un jeune enfant). On est loin de l’alcoolo qui boit dès le matin et qui traîne en permanence en Marcel tâché. Mais un lendemain de cuite de trop, elle décide d’arrêter, d’abord un mois. Puis, préférant sa vie et la personne qu’elle est sans alcool, elle décide de poursuivre son abstinence. Alors au jour le jour, de manière simple et drôle, face à elle-même, elle raconte ses questionnements sur son rapport à l’alcool, les difficultés psychiques qu’elle rencontre, la réaction de son entourage, sa gestion des soirées arrosées, son intrusion dans le domaine des neurosciences et des mécanismes de l’addiction… Sans prétention, drôle, instructif et touchant, un livre-témoignage dénonçant au passage les représentations sociétales de l’alcool. Jour zéro / Stéphanie Braquehais

Dans un film. Ni moralisateur ni didactique, une descente aux enfers terrifiante, signée Billy Wilder (il y a les sous-titres dans le DVD 😉 ) –  Le poison / Billy Wilder

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.