Que la montagne est belle

Dans un roman : un face-à-face terrible où s’affrontent un vieux militant d’extrême gauche et un jeune magistrat. Lors d’une randonnée dans un endroit particulièrement dangereux et isolé des Alpes italiennes, le premier voit un homme tombé au fond d’un ravin, et le signale aux secours. Or il s’agit de l’homme qui quarante ans plus tôt l’a dénoncé, ainsi que tous ses anciens camarades de lutte, les envoyant en prison pour de longues années. Le juge est persuadé qu’il s’agit non d’un accident, mais d’une vengeance préméditée. Serré et tendu, l’interrogatoire, qui digresse souvent vers le dialogue, confronte le représentant de l’Etat et le révolutionnaire, les récits de la haute montagne et ceux du temps dans le cachot d’isolement, la jeunesse et la vieillesse. Erri de Luca (militant et alpiniste lui-même) y questionne la fraternité, le temps qui passe, l’amour, la liberté, le sens de la justice, dans un récit sec et ramassé qui se lit d’une traite.  Impossible / Erri de Luca

Dans un beau livre : un documentaire illustré de nombreuses photos pour découvrir la vie de la montagne, écosystème riche que se partagent hommes et bêtes.

La vie de la montagne / Bernard Fischesser

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.