Zombies et cheese-burger

Stewart O’Nan est un auteur que j’aime. C’est mon super chouchou. Alors vous pouvez prendre à peu près n’importe quoi de lui, ça ira. C’est un de ces auteurs qui a sa petite musique bien à lui, qui vous chuchote des choses si belles au creux du coeur, entre les lignes presque. Là, ‘Le Pays des Ténèbres’, c’est un peu un hommage à Stephen King et à John Carpenter, et à Romero aussi. Des jeunes qui se sont tués dans un accident de voiture reviennent tenir compagnie aux gens qui pensent encore à eux, n’apparaissant que pour le lecteur, avec … Continuer à lire → Continuer à lire →

Un grand cru

Couronné par l’ultra prestigieux Prix Pulitzer, ‘La Route’ ne me disait pas grand’chose (un père et son fils errent dans un paysage post-apocalyptique dévasté, recouvert de cendres, tentant de survivre, croisant les restes d’une humanité tombée dans la barbarie). Je suis un être sensible, et j’ai peur quelquefois pour mes enfants, donc, non. Et puis un jour, je l’ai ouvert, (c’est quand même Mc Carthy), et puis je l’ai lu. Ca faisait très longtemps que je n’avais pas pris une claque pareille. Le livre est bouleversant, l’écriture, concise, extrêment dépouillée, d’une beauté fulgurante. Je ne résiste pas : « Sur cette … Continuer à lire → Continuer à lire →

Vous n’êtes pas seul ici

Des nouvelles d’une grande tendresse, une écriture très subtile, pour cerner au plus près la vérité et les blessures secrètes des personnages, et un grand « art de raconter des histoires », pour un vrai bonheur de lecture. Un recueil qui tient chaud au coeur. Adam Haslett, ‘Vous n’êtes pas seul ici » – R HAS (BF) Continuer à lire →

Son prénom c’est Arnaldur

et il écrit des romans policiers qui se passent en Islande. Le pendant de Mankel, en moins dépressif, avec des intrigues, à mon goût, bien plus prenantes. Le commissaire Erlendur traîne ses soucis dans la nuit islandaise, et résoud des énigmes dont la solution se trouve souvent dans le passé, d’ailleurs les chapitres sont souvent écrit dans une alternance passé/présent. J’ai eu du mal à les lâcher une fois entamés. Je particulièrement aimé ‘La Voix’, mais ils sont tous très bons. D’Arnaldur Indridason dans la médiathèque: La Voix, La Femme en vert, La Cité des Jarres – R IND (BF) Continuer à lire →

Relooking de chaussons

Combien de fois suis-je passée devant ce livre en me disant : « il va vraiment falloir que je l’emprunte celui-là » ? Et bien voilà, en ce week-end maussade, c’est chose faite.  Une paire de vieilles tatanes sur le déclin et quelques chutes de tissus plus tard, je peux fièrement arborer cette magnifique création totalement fait main : Certes, je ne saurais dire si ce sont des ours, des souris ou quelque autre animal, mais avouez que c’est très original quand même. Si vous aussi vous voulez créer vos propres modèles, n’hésitez pas à emprunter « Je personnalise mes chaussures » de Valérie … Continuer à lire → Continuer à lire →

L’enfer explose

Hellzapoppin c’est une comédie américaine de H. C. Potter réalisée en 1941 et qui n’a pas pris une ride. On ne vous résumera pas l’histoire car ce serait très réducteur. Ce film c’est un peu le cinéma qui se moque du cinéma avec des tas de gags plus hilarants les uns que les autres. C’est loufoque, délirant et remplit de non-sens. Les sous-titres sont de Pierre Dac et traduisent bien l’esprit du film. Quant aux comédiens (Ole Olsen, Chic Johnson; Martha Raye…) ils sont impayables. Cerise sur le gâteau, Hellzapoppin contient des numéros de danse incroyables : ballet, conga et … Continuer à lire → Continuer à lire →