La fille surexposée

La fille surexposée : elle est nue, de profil, sur une photo dont la luminosité donne à sa peau l’éclat du métal, elle (sa photo) est le point de départ et le point central du récit. Surexposée par le photographe et surtout surexposée aux yeux du monde (des hommes surtout) : c’est une fille du Bousbir, quartier de Casablanca réservé à la prostitution durant la période coloniale (réservé, enfin, surtout aux soldats et aux colons, hein) et dont la photo, comme celle de beaucoup de ses camarades, circulera sous forme de cartes postales jusqu’en Europe, alimentant une imagerie de l’érotisme … Continuer à lire → Continuer à lire →