Les Chutes – Joyce Carol Oates

Les chutes du Niagara : une destination privilégiée pour les jeunes mariés à l’aube des années 50. Mais également un endroit de prédilection pour se suicider. Une ambigüité du lieu à laquelle répond la confusion mentale des personnages de cette incroyable romancière américaine, pour qui “écrire est une discipline, un défi élevé, un sport de haut niveau.” Le roman s’ouvre sur le réveil éprouvant d’une jeune mariée (enfin, pas si jeune que ça ; pour cette célibataire de 29 ans, ce mariage inespéré sonne comme le miracle de la dernière chance, en ces puritaines années 50), mariée qui constate, effarée, … Continuer à lire → Continuer à lire →

Le convoi de l’eau

En file indienne, reliés par une corde, des ouvriers arpentent une forêt humide et pluvieuse, dans une montagne, quelque part au Japon. Ils se rendent sur le chantier de construction d’un barrage, et établissent leur campement en surplomb d’un petit village niché au creux d’une vallée. Avec ses maisons en bois au toit recouvert d’une épaisse couche de mousse, le hameau est partie du paysage. Reculé, coupé de tout contact avec les progrès de la civilisation, il devra être englouti après la construction du barrage. Commence alors l’observation mutuelle entre habitants et ouvriers, tandis que les travaux détruisent la montagne … Continuer à lire → Continuer à lire →